Rail Electr a fait le pari de l’avenir en faisant le choix de s’investir davantage dans le secteur prometteur du renouvelable et de la génération de l’énergie électrique à partir du solaire..

Pour Rail Electr, 2019 est de bon augure ! Les indicateurs accumulés durant l’année 2018 seront en effet consolidés cette année par un chiffre d’affaires prévisionnel de 3 milliards de dinars, en progression par rapport à ceux de 2017 et 2018, une plus grande maitrise des coûts de gestion et d’intervention, ainsi que par une amélioration des niveaux d’intégration et de limitation du recours à la sous-traitance et grâce à un carnet de commandes et un plan de charges enrichis de nouveaux contrats.
Ceci pour des projets à réaliser aussi bien dans nos métiers historiques que dans les domaines nouveaux qu’elle s’emploie à investir,
patiemment et résolument. Il en est ainsi question du secteur ferroviaire où les chantiers déjà nombreux à réaliser devraient gagner en ampleur au vu du programme du gouvernement : le réseau ferré national qui est de 4000 km actuellement devrait en effet atteindre les 6000 entre 2019 et 2020.
Cette nouvelle extension est d’une perspective d’autant plus prometteuse que l’entreprise s’est ouverte depuis moins d’une décennie une large voie vers la diversification de ses activités, dans des domaines en relation avec le développement socio-économique et des grandes infrastructures en Algérie.
Sur cette voie de la diversification, Rail Electr a fait le pari de l’avenir en faisant le choix de s’investir davantage dans le secteur prometteur du renouvelable et de la génération de l’énergie électrique à partir du solaire.
Le capital d’expérience et le savoir-faire dont l’entreprise dispose dans l’éclairage à partir d’installations photovoltaïques lui permettent de se positionner favorablement sur ce segment d’activité appelé à se développer aussi bien dans les équipements du rail (éclairage des gares, etc) que dans le bâtiment autres secteurs.
Sur cette voie encore, il existe d’autres domaines d’investissement comme le BTP par exemple où les opportunités pour Rail Electr sont sérieuses. La stratégie en cours de son staff managérial est de monter en compétition et en puissance pour les concrétiser en parts de marchés et d’en faire des leviers de croissance.
Dans cet objectif, l’entreprise s’est lancée dans un plan de recrutement doublé d’un ambitieux programme de formation et de mise à niveau de son capital RH à tous les niveaux d’intervention et dans l’opérationnel en particulier. L’enjeu est de mobiliser nos compétences humaines pour conserver notre position de leader et se préparer aux défis d’un marché de plus en plus concurrentiel avec une approche commerciale et de communication offensive.